Introduction et définition

Les roches métamorphiques enregistrent la transformation des roches lors de leur enfouissement à l’intérieur de la Terre ou de leur exhumation à la surface de la Terre. Elles indiquent l’évolution des conditions physico-chimiques des roches.

Les roches métamorphiques sont ici traitées en dernier car toute roche, quelque soit son origine (ignée, sédimentaire et même métamorphique) peut être transformée en une roche métamorphique.

Rappel: de manière générale, les minéraux sont stables (champ de stabilité) pour des conditions particulières de pression et température. Il en va bien sur de même pour les minéraux constituant les roches métamorphqiues.

Une variation importante de leur champ de stabilité engendre une réorganisation de l’assemblage minéral jusqu’à reformer un assemblage stable sous les nouvelles conditions de pression et température.

Une analogie peut être fait avec les aliments qui, lors de la cuisson présentent une saveur, un aspect et une couleur différente. Il en est exactement de même pour les roches qui, suite à des variations de leurs conditions d’équilibre vont acquérir un nouvel assemblage minéralogique ainsi qu’une nouvelle texture caractéristiques.

Exemple de transformations métamorphiques: un calcaire devient un marbre; un granite devient un gneiss; un grès devient un quartzite; un basalte devient une amphibolite; une roche métamorphique devient une autre roche métamorphique.