Les processus de formation des minéraux

  • Cristallisation d’un liquide, qui en refroidissant passe à l’état solide.

Exemple: La cristallisation d’un magma fait apparaître des espèces minérales dont le champ de stabilité à l’état solide dépend des conditions de pression et de température.

  • Transformation de l’eau en glace.
  • Transformation, recristallisation à partir d’autres minéraux existants.
  • Des minéraux de compositions chimiques distinctes peuvent recristalliser en d’autres minéraux dont les compositions chimiques et les structures cristallines sont différentes des originaux suite à une variation de leur champ de stabilité (pression, température)

Exemple: Roches métamorphiques (voir ci-dessous).

  • Précipitation chimique d’une solution sursaturée en rapport avec le minéral.

Exemple: Précipitation de sel issue de la sursaturation en chlorure de sodium d’un liquide salin.

  • Cristallisation de vapeurs :

Exemple: Précipitation de cristaux de soufre aux abords des fumerolles d’un volcan.

Retenons que la formation des minéraux est une organisation géométrique de la matière par des processus physico-chimiques spécifiques à chaque minéral. Tout minéral a son champ de stabilité (pression, température…) et qu’une variation de champ peut aboutir à la réorganisation de la matière en minéraux de compositions différentes et stables dans les nouvelles conditions.